Soif de grandes aventures ou de week-ends prolongés ?

222

index333

Quel qu’en soit le motif, le sac de voyage que vous cherchez se trouve sûrement sur notre site de vente en ligne traveleasyone.com
Nous vous proposons des sacs de voyage et accesoires, au meilleur prix.
Vous trouverez aussi des sacs de voyage cabine à roulettes adaptés aux dimensions cabine des différentes compagnies lowcost.
Pour toutes les envies et pour tous les prix sur de nombreuses marques, c’est ici, chez Traveleasyone !

Lien site http://www.traveleasyone.com

Antigua et Barbuda

ob_1d2947_16317antigua

Situé en mer des Caraïbes, Antigua et Barbuda est constitué d’un archipel dont Antigua est l’île la plus peuplée et la plus grande. Elle abrite pas moins de 365 plages. Les îles bénéficient d’un climat chaud et tropical, avec des températures agréables et constantes toute l’année. Elles sont devenues le fief de la jet-set proposant des hôtels haut de gamme.
Avant de partir

Antigua-et-Barbuda est un petit pays des Antilles, installé à proximité de la Guadeloupe. Le pays est composé de deux îles principales et de quelques îles mineures. En 1493, Christophe Colomb débarque sur ces îles lors de son second voyage vers le Nouveau-Monde. Elles ont dans un premier temps subit la domination espagnole, puis française, avant de passer sous pavillon britannique. L’île d’Antigua, au sud, est relativement plate et compte une population de 72 000 habitants dont 24 000 vivent dans la capitale de Saint-John . Au nord, on trouve Barbuda, beaucoup moins peuplée que sa voisine, avec seulement 1600 habitants, qui vivent tous dans le village de Codrington. La plupart des habitants sont des descendants esclaves africains employés sur les plantations par les colons européens. Il existe également des européens, britanniques et portugais. La langue officielle du pays est l’anglais, bien que la plupart des habitants parlent créole.

Antigua-et-Barbuda est une monarchie constitutionnelle membre du Commonwealth britannique. Le chef de l’État est donc la reine Elisabeth II du Royaume-Uni, qui est représentée localement par un gouverneur général. Le pouvoir exécutif est assuré par un premier ministre qui dirige le gouvernement. La Chambre des Représentants, d’où est issu le Premier ministre, comprend 17 membres, et est renouvelée tous les cinq ans. Antigua-et-Barbuda fait également partie de l’Alliance bolivarienne pour les Amériques depuis 2009.

Les plages paradisiaques d’Antigua-et-Barbuda comptent parmi les plus belles des Antilles. Le sable Blanc et poudreux s’accompagne d’eaux turquoise impressionnantes. Cette île est faite pour la voile. Vue de la mer, elle est superbe. Le bateau pénètre dans des baies et criques d’eau turquoise et l’on se baigne dans des endroits paradisiaques. Les amateurs de plongée s’émerveilleront également dans les récifs coralliens offerts par Antigua. En revanche, se promener dans l’île réserve peu de surprises. Les Anglais ont fait couper la végétation originelle pour planter de la canne à sucre qui n’est plus cultivée aujourd’hui et que rien n’a remplacé. Le seul endroit de l’île où il reste de belles forêts est Old Road dans le Sud-Ouest. La vue du haut de Shirley Heights est à ne pas manquer. Les anciennes plantations de sucre qui datent du XVIIIe siècle et ont été transformées en bars et restaurants. Le seul endroit de l’île où il reste de belles forêts est Old Road dans le Sud-Ouest. Les amoureux de la nature trouveront leur compte sur Barbuda, l’île du nord. Préservée du tourisme de masse et très peu peuplée elle offre des paysages époustouflants, notamment grâce à ses plages de sable rosé. C’est également un excellent point d’observation d’oiseaux. Il s’agit de l’une des îles les plus préservées de toutes les Antilles.

Antigua-et-Barbuda dispose d’un climat tropical qui varie peu tout au long de l’année. En janvier et en février, les mois les plus froids, la température moyenne est de 27 degrés.
Conseils de la rédaction

Il est préférable d’avoir un portefeuille bien garni pour visiter Antigua. L’île vit du tourisme et des services bancaires « off shore ». Partout, vous serez tentés par le shopping soit disant « duty-free ». En fait, les prix sont bien souvent plus chers qu’ailleurs. (Spécialement au « duty-free » de l’aéroport).

Prévoir un séjour entre avril et décembre. Les deux îles jouissent d’un climat particulièrement agréable tout au long de l’année grâce à un faible taux d’humidité. Les pluies tombent le plus souvent entre les mois d’août et de novembre, et la saison des ouragans est comprise entre juin et novembre.

Rappelez-vous qu’à Antigua-et-Barbuda on conduit à gauche. Cependant le mauvais état des routes, étroites et sinueuses, invite à une grande prudence si vous voulez vous aventurer en voiture sur les îles. Il est conseillé de contracter une assurance tous risques lors de la location d’un véhicule.

Un passeport en cours de validité est indispensable pour entrer sur le territoire d’Antigua et Barbuda. Il faut également être en muni à l’avance de son billet pour le voyage de retour. Aucune formalité n’est exigée pour un séjour de moins de 42 jours. Au-delà, il faut un permis de séjour.

Il est recommandé de faire très attention aux moustiques, vecteurs de maladies telles que la dengue et le chikungunya. Il convient donc de respecter certaines mesures de protection, y compris la journée : vêtements longs, produits anti-moustiques à utiliser sur la peau et sur les vêtements, diffuseurs électriques. La dengue pouvant prendre une forme potentiellement grave il est vivement recommandé de consulter un médecin en cas de fièvre. La prise d’aspirine est formellement déconseillée. Pour information, il n’existe pas de traitement médicamenteux préventif contre la dengue.
Les plus

+Le paradis de la voile.
+Le climat idéal surtout lorsqu’il fait froid en Europe.

Les moins

-Le coût élevé de la vie
-Peu de chose à visiter

Tradition

La canne à sucre a modelé le visage d’Antigua depuis les débuts de la colonisation par les occidentaux. C’est pour sa culture que les planteurs ont fait venir d’Afrique des dizaines de milliers d’esclaves. Après avoir été omnipotente l’économie du sucre a connu un fort déclin.

Les îles reçoivent une forte Influence occidentale et américaine. On notera la présence de nombreuse banque off-shore. Le contraste entre riches et pauvres est, ici plus qu’ailleurs, choquant.
En fin de semaine et pendant le carnaval, des orchestres de steel band (de gros fûts en métal) ou de reggae se produisent.
L’été est marqué par ce carnaval, qui prend la forme d’une grande fête de rue. Au programme on retrouve tout ce qui fait le charme et la culture des carnavals Antillais : les fameux steel bands, costumés pour l’occasion, jouent du calypso et de la soca. On retrouve également des défilés de rue qui célèbrent le J’ouvert, le premier lundi du mois d’aout, comme dans de nombreux autres pays des Antilles. Tout au long du carnaval on retrouve des concerts, des spectacles folkloriques et bien entendu on cuisine des plats spécialement pour l’occasion.
Sur l’île, on trouve les peintures d’artistes antiguais et étrangers, installés à Antigua.

Fort d’un héritage britannique encore très présent, Antigua-et-Barbuda a fait du cricket son sport national.
Cuisine

Les plats locaux incluent poisson séché, ragoût de chèvre, de poisson ou de poulet. On peut les déguster dans les petits restaurants de Saint-John’s. Mais l’île peut s’enorgueillir d’avoir accueilli des chefs de talent qui, bien souvent, proposent les plats traditionnels de leur pays et leurs créations gastronomiques. On trouve ainsi d’excellents restaurants caribéens, français, italiens et indiens. Le meilleur restaurant de l’île, « Chez Pascal », se trouve à Galley Bay. On y mange une savoureuse cuisine de terroir façon « Caraïbes ». Au marché, selon la saison, on trouve mangues, goyaves, ananas, oranges, papayes, fruits de l’arbre à pain… Et bien sûr tous les produits de la mer.
Souvenir et artisanat

Officiellement, les magasins sont ouverts de 8 h 30 à 16 h du lundi au samedi. Mais en pratique, les horaires diffèrent selon les boutiques. Les épiceries et les supermarchés restent ouverts tard, parfois jusqu’à 22 h. Le dimanche, tout est fermé sauf dans les zones de « duty-free » d’Heritage Quay et Redcliff Quay. Et lorsqu’un bateau de croisière est à quai, les magasins ouvrent… même le dimanche ! Le marché de Saint-John’s se tient le samedi.

source: http://voyages-monde.over-blog.com/2018/03/antigua-et-barbuda.html

location d’hébergement insolite

AbracadaRoom est leader en France sur le marché de la location d’hébergements insolites. Nous proposons une sélection de plus de 1000 cabanes, cabanes avec spa, bateaux, bulles, tonneaux, tentes, igloos, roulottes, domes, carrés d’étoiles, maisons champignon, maisons de hobbit, pod, LovNid, tipis, hutte, ecolodge, lodge safari réservables directement en ligne en France et à l’international.

Avion : découvrez pourquoi les vols sont plus longs qu’il y a 20 ans

Vous trouvez qu’un vol d’1h15 pour faire un Barcelone-Madrid c’est rapide ? Pourtant, c’est plus long qu’en 1995. En effet à l’époque, ce même vol ne durait que 55 minutes. On vous explique pourquoi.

Si aujourd’hui les voyages en avion sont plus longs qu’il y a 20ans, c’est pour une histoire de sous (Comme toujours, me direz-vous !). C’est précisément une question de carburant comme l’explique le professeur d’aéronautique et d’astronautique, Mark Drela : « aller plus vite consomme plus de carburant par passager-mille. Cela est particulièrement vrai avec les nouveaux moteurs à réaction «high-bypass» et leurs ventilateurs avant de grand diamètre. »

Une vitesse réduite pour économiser

Pour faire simple, plus il y a de passagers et plus l’appareil va vite, plus l’avion consomme de carburant et donc coûte cher. Pour économiser et réduire les prix des billets, les compagnies aériennes ont décidé de réduire leur vitesse de croisière. C’est pour cela qu’en 1960, la vitesse des vols commerciaux étaient de 525 noeuds, alors qu’aujourd’hui, ces mêmes avions vont à une vitesse située entre 480 et 510 noeuds.

Des millions d’économies

Selon Business Insider, ce système instauré par les compagnies aériennes fonctionnerait parfaitement bien. Un rapport de presse de 2008 révèle même que, en un an, la compagnie américaine Jetblue aurait économisé plus de 11 millions d’euros. Une économie énorme réalisée grâce à deux petites minutes supplémentaires sur chaque plan de vol.

Maxime Lambert

États-Unis : il existe une zone de 130 km² sans juridiction où le crime ne peut pas être puni


Dans le célèbre parc de Yellowstone aux États-Unis, une zone dotée d’un vide juridique permet aux personnes qui y commettent un crime de ne pas être inquiétées. Découvrez l’étrange raison…

Qui pourrait croire qu’aux États-Unis, pays pourtant doté d’une juridiction sans faille, un endroit puisse exister où il est possible de commettre un crime sans risquer la moindre punition ?

Une zone d’impunité totale

C’est pourtant ce qu’a découvert par Brian Kalt, un professeur de droit américain, qui a mis le doigt sur un vide juridique étonnant. Celui-ci permettrait en effet à n’importe qui de commettre un meurtre dans une zone bien précise du parc de Yellowstone dans le Wyoming, sans risquer pour autant d’être condamné. Mais comment cela est-il possible ?

Tout simplement parce que cette zone de 130 kilomètres carrés est un territoire fédéral exactement situé à cheval sur trois États distincts. Selon Brian Kalt, les parcs nationaux étant sous la gestion exclusive de l’État fédéral, les procès criminels doivent se tenir dans l’État dans lequel le crime a été commis et uniquement avec un jury provenant de celui-ci. Ce qui fait de cette zone inhabitée une véritable zone de non-droit où il serait impossible de constituer un jury si un crime y était perpétré.

Fort de cette découverte, le juriste s’est empressé de signaler ce vide juridique au Ministère de la Justice qui pour le moment a préféré ne pas répondre à sa requête.
Maxime Lambert
source:https://voyage.gentside.com/insolite/etats-unis-il-existe-une-zone-de-130-km-sans-juridiction-ou-le-crime-ne-peut-pas-etre-puni_art3451.html

Pourquoi il est impératif de se laver les mains après avoir passé le portique de sécurité à l’aéroport

Des chercheurs de l’Université de Nottingham au Royaume-Uni recommandent aux voyageurs de se laver les mains après avoir passé le portique de sécurité à l’aéroport. Et pour cause, les bacs en plastique utilisés aux point de contrôle regorgent de bactéries.
Selon une étude publiée par la revue BMC Infectious Diseases et menée par des chercheurs de l’Université de Nottingham au Royaume-Uni, la surface comportant le plus de germes et de virus à l’aéroport ne se trouve ni aux toilettes, ni aux comptoir d’enregistrement ou des bars aéroportuaires. Il s’agit des bacs en plastique utilisés aux point de contrôle de sécurité.

Virus à l’origine des rhumes

Le virus le plus détecté reste le rhinovirus, à l’origine des rhumes. Certains échantillons ont aussi révélé la présence d’influenzavirus A. Ces résultats soulignent l’importance de quelques habitudes à prendre, notamment celle de se laver correctement et régulièrement les mains et celle de tousser dans un mouchoir ou dans sa manche au pli du coude, comme le font remarquer les auteurs de l’étude. Les chercheurs ont prélevé quantité d’échantillons sur diverses surfaces de l’aéroport finlandais d’Helsinki-Vantaa, l’hiver 2016. Au total, les scientifiques ont détecté des virus sur 10 % des surfaces testées, la plus forte concentration se situant sur les bacs en plastique dans lesquels les voyageurs déposent leurs vestes et leurs appareils électroniques avant de passer le portique de sécurité.
Sensibiliser les voyageurs pour prévenir les pandémies

Des virus ont également été repérés sur les terminaux de paiement, sur les rampes d’escaliers, sur les comptoirs de douane, dans les aires de jeux pour enfants et dans l’atmosphère.

« Cette étude montre à quel point il est important de mieux sensibiliser la population à la propagation des infections virales. On peut minimiser la contagion en se lavant les mains et en toussant dans un mouchoir ou dans sa manche, notamment lorsque l’on se trouve dans des espaces publics », explique dans un communiqué Jonathan Van Tamion, qui a co-écrit l’étude.

« Ces précautions peuvent prévenir des pandémies et sont essentielles dans des endroits très peuplés comme les aéroports, importants point de passage ouvert sur le monde entier ».
55555

Balade en Ontario des chutes du Niagara aux 1000 îles

Reportage filmé d’une excursion depuis Montréal aux chutes du Niagara, Toronto et le parc des 1000 îles. Nombreuses vues spectaculaires sur les célèbres chutes mais aussi sur la ville de Toronto et sur le Saint-Laurent. Film commenté en français. Si vous prévoyez un voyage au Québec, voilà une manière rapide, bon marché et en même temps agréable de faire un crochet jusqu’aux incontournables chutes du Niagara
Studios du moulin de Folliette