Antigua et Barbuda

le

ob_1d2947_16317antigua

Situé en mer des Caraïbes, Antigua et Barbuda est constitué d’un archipel dont Antigua est l’île la plus peuplée et la plus grande. Elle abritepas moins de 365 plages. Les îles bénéficient d’un climat chaud et tropical, avec des températures agréables et constantes toute l’année. Elles sont devenues le fief de la jet-set proposant des hôtels haut de gamme.

Avant de partir

Antigua-et-Barbuda est un petit pays des Antilles, installé à proximité de la Guadeloupe. Le pays est composé de deux îles principales et de quelques îles mineures. En 1493, Christophe Colomb débarque sur ces îles lors de son second voyage vers le Nouveau-Monde. Elles ont dans un premier temps subit la domination espagnole, puis française, avant de passer sous pavillon britannique. L’île d’Antigua, au sud, est relativement plate et compte une population de 72 000 habitants dont 24 000 vivent dans la capitale de Saint-John . Au nord, on trouve Barbuda, beaucoup moins peuplée que sa voisine, avec seulement 1600 habitants, qui vivent tous dans le village de Codrington. La plupart des habitants sont des descendants esclaves africains employés sur les plantations par les colons européens. Il existe également des européens, britanniques et portugais. La langue officielle du pays est l’anglais, bien que la plupart des habitants parlent créole.

Antigua-et-Barbuda est une monarchie constitutionnelle membre du Commonwealth britannique. Le chef de l’État est donc la reine Elisabeth II du Royaume-Uni, qui est représentée localement par un gouverneur général. Le pouvoir exécutif est assuré par un premier ministre qui dirige le gouvernement. La Chambre des Représentants, d’où est issu le Premier ministre, comprend 17 membres, et est renouvelée tous les cinq ans. Antigua-et-Barbuda fait également partie de l’Alliance bolivarienne pour les Amériques depuis 2009.

Les plages paradisiaques d’Antigua-et-Barbuda comptent parmi les plus belles des Antilles. Le sable Blanc et poudreux s’accompagne d’eaux turquoise impressionnantes. Cette île est faite pour la voile. Vue de la mer, elle est superbe. Le bateau pénètre dans des baies et criques d’eau turquoise et l’on se baigne dans des endroits paradisiaques. Les amateurs de plongée s’émerveilleront également dans les récifs coralliens offerts par Antigua. En revanche, se promener dans l’île réserve peu de surprises. Les Anglais ont fait couper la végétation originelle pour planter de la canne à sucre qui n’est plus cultivée aujourd’hui et que rien n’a remplacé. Le seul endroit de l’île où il reste de belles forêts est Old Road dans le Sud-Ouest. La vue du haut de Shirley Heights est à ne pas manquer. Les anciennes plantations de sucre qui datent du XVIIIe siècle et ont été transformées en bars et restaurants. Le seul endroit de l’île où il reste de belles forêts est Old Road dans le Sud-Ouest. Les amoureux de la nature trouveront leur compte sur Barbuda, l’île du nord. Préservée du tourisme de masse et très peu peuplée elle offre des paysages époustouflants, notamment grâce à ses plages de sable rosé. C’est également un excellent point d’observation d’oiseaux. Il s’agit de l’une des îles les plus préservées de toutes les Antilles.

Antigua-et-Barbuda dispose d’un climat tropical qui varie peu tout au long de l’année. En janvier et en février, les mois les plus froids, la température moyenne est de 27 degrés.
Tradition

La canne à sucre a modelé le visage d’Antigua depuis les débuts de la colonisation par les occidentaux. C’est pour sa culture que les planteurs ont fait venir d’Afrique des dizaines de milliers d’esclaves. Après avoir été omnipotente l’économie du sucre a connu un fort déclin.

Les îles reçoivent une forte Influence occidentale et américaine. On notera la présence de nombreuse banque off-shore. Le contraste entre riches et pauvres est, ici plus qu’ailleurs, choquant.
En fin de semaine et pendant le carnaval, des orchestres de steel band (de gros fûts en métal) ou de reggae se produisent.
L’été est marqué par ce carnaval, qui prend la forme d’une grande fête de rue. Au programme on retrouve tout ce qui fait le charme et la culture des carnavals Antillais : les fameux steel bands, costumés pour l’occasion, jouent du calypso et de la soca. On retrouve également des défilés de rue qui célèbrent le J’ouvert, le premier lundi du mois d’aout, comme dans de nombreux autres pays des Antilles. Tout au long du carnaval on retrouve des concerts, des spectacles folkloriques et bien entendu on cuisine des plats spécialement pour l’occasion.
Sur l’île, on trouve les peintures d’artistes antiguais et étrangers, installés à Antigua.

Fort d’un héritage britannique encore très présent, Antigua-et-Barbuda a fait du cricket son sport national.

source:http://voyages-monde.over-blog.com/2018/03/antigua-et-barbuda.html

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s